Santé

Santé : pourquoi et comment prendre soin de son microbiote ?

Le long de l’intestin est un environnement qui n’est jamais à l’abri des microbes. Des études y ont prouvé l’existence d’une multitude de bactéries avoisinant plus de 10 000 espèces. Ces dernières sont responsables de la fatigue et des maux de ventre chroniques. Le microbiote est cet élément qui sert de barrière aux parasites. Cependant pour assurer pleinement son rôle, il est important de prendre soin de ce dernier.

Pourquoi prendre soin de son microbiote ?

Contrairement à ce que les gens pensent, l’on ne naît pas avec un microbiote, mais plutôt on le constitue au fur et à mesure. Prendre soin de son microbiote, c’est aussi prendre soin de sa propre santé. Encore appelé la flore intestinale, cet élément joue de nombreux rôles au sein de l’organisme. Le premier concerne la digestion et l’assimilation des aliments. Il permet de dégrader les aliments difficiles à digérer comme les glucides et certaines fibres. Son intervention se poursuit jusqu’à la transformation de ces aliments en molécules indispensables.

Le second rôle du microbiote concerne le renforcement du système immunitaire de l’organisme. S’il est bien entretenu, vous n’aurez pas besoin de vous rendre à la pharmacie pour acheter des médicaments en ce sens. En effet, il sert de barrière à l’invasion des microbes autour de la paroi de l’intestin. Il alerte les cellules spécifiques pour qu’ils déclenchent une réaction inflammatoire. Quant au dernier rôle du microbiote, il concerne la régulation des interactions entre le tube digestif et le cerveau. Ainsi, il protège en particulier le système nerveux entérique afin de conserver son efficacité. Par ailleurs, un microbiote fatigué ou déréglé ne saurait remplir toutes ces fonctions. Il est alors primordial de se servir des techniques qu’il faut pour en prendre soin.

Comment entretenir son microbiote ?

Il existe de nombreuses astuces pour prendre soin de sa flore intestinale, notamment avec des produits naturels.

Revoir son alimentation

Généralement, quand une alimentation est déséquilibrée, elle a des répercussions sur le microbiote. Cela dit, adopter de bonnes habitudes alimentaires permet de prendre soin de la flore intestinale. Il faut entre autres limiter la consommation :

  • des sucres rapides contenus dans les riz blancs, les farines et les pâtes blanches ;
  • du gluten ;
  • du lait selon la tolérance de chacun.

Par ailleurs, les riz complets ou demi-complets peuvent se substituer parfaitement aux sucres rapides. Les légumes ainsi que les légumineuses sont fortement recommandés afin de maintenir le microbiote plus actif. De même, les prébiotiques et le bon gras contenu dans les huiles végétales ne sont pas négligeables. Ceux-ci sont disponibles dans les pharmacies. Pour plus de précision, l’apothicaire peut vous orienter dans le choix des meilleurs produits.

Faire une cure aux probiotiques

Les probiotiques sont indispensables pour la pleine forme de la flotte intestinale. On les retrouve généralement dans les produits tels que les yaourts, le pain au levain, le lait fermenté, etc. Ils sont également contenus dans certains compléments alimentaires. Rendez-vous dans une pharmacie pour vous en procurer et n’oubliez pas de demander conseil à votre pharmacien.

Pratiquer une activité physique modérée

S’il est important de faire du sport, une activité intense ne saurait qu’endommager le fonctionnement du microbiote. Ainsi, les activités recommandées sont la natation, la marche rapide, la gym douce ou le vélo. Vous y gagnerez à garder une fréquence constante d’au moins trois fois chaque semaine.

En somme, le microbiote est d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il est alors indispensable de l’entretenir convenablement afin de préserver ses fonctions. Cela passe par l’adoption de bonnes habitudes alimentaires et la pratique d’activité physique.

Comment here